Affectation d’un directeur d’école à plus de 500 km en pleine année scolaire : Les populations de Matéri crient à un acharnement politique

Publié le par L'informateur

Monsieur Nanta membre de la coalition Abt est affecté sous l’acte n° 258 du  1ER  octobre 2010  à l’école primaire de matéri centre en qualité de directeur d’école. Alors qu’il a déjà pris fonction, une autre affectation surgit contre toute attente sous le n°  260 du 11 octobre 2010 l’affectant à bembèrèkè  sur une distance de  plus de 500 km de matéri où il était en fonction. Avant même la notification de cette curieuse affectation, un appel téléphoné le lui en avait signifié. A la date d’aujourd’hui, il ne s’est pas rendu à son nouveau poste car il refuse de subir cet acharnement  et pense qu’au lieu que cet acte le décourage et l’amène à subir, c’est tout le contraire. Sa position est de plus en plus durcie. Cela permet à certains de conclure que cette pratique prépare l’échec de Yayi Boni dans cette partie de notre Pays. C’est d’autant plus vrai que le phénomène s’est généralisé et se critique sur toutes les places publiques de la localité.  Aujourd’hui, il est difficile d’être opposant au régime du président Boni Yayi et vivre en paix dans la commune de Matéri .a lâché Monsieur Nanta qui met à l’index l’un des ministres originaires de la localité comme étant l’instigateur de la chasse aux sorciers. Tous ceux qui osent parler un autre langage que celui des FCBE vivent sous la menace permanente. La situation dessert le chef de l’Etat qui devra rappeler son ministre à l’ordre au risque de ne pas se trouver  gros genre devant comme derrière au lendemain des consultations de 2011.

Geoffroy Wusa

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article