Adhésion à l’Union fait la Nation : Cyriaque Domingo et son Prsp dans les rangs

Publié le par L'informateur

Le siège de l’Union fait la Nation a servi de cadre, lundi, à la signature du protocole d’accord entre l’Un et le Prsp. Cette cérémonie marque l’adhésion du Parti de la Rénovation pour la Solidarité et le Progrès de l’honorable Cyriaque Domingo aux idéaux de la plus grande coalition  politique de l’opposition béninoise, l’Union fait la Nation.

 

C’est décidé. Le Prsp adhère à l’Union fait la Nation. Le lundi 14 février, dans la salle de conférence du siège de l’Union fait la Nation, à Fifadji, ce parti avec à sa tête son président Cyriaque Domingo a signé les documents marquant son entrée officielle dans la famille de l’Un. C’était en présence du président Bruno Amoussou de l’Union fait la Nation qui a reçu le nouveau membre.  C’était aux environs de seize heures que les deux présidents à l’honneur ont fait leur entrée dans la salle devenue trop étroite pour contenir tous les militants et sympathisants qui ne voulaient pas manquer cet événement, on ne peut plus historique. Sous des ovations savamment nourries et empreintes de slogans, les deux chefs de partis ont rassuré les participants de leur accord dont la ratification ne sera plus qu’une affaire de minutes. Après le rappel des dates symboliques qui ont marqué la création et l’enracinement de l’Union fait la Nation, les documents officiels d’adhésion ont été présentés à l’Honorable Cyriaque Domingo qui les a paraphés sous les acclamations de ses militants. Puis a suivi le mot du député. Dans son discours, il avoue qu’« opérer un choix juste pour garantir au peuple un lendemain meilleur n’est pas chose aisée », raison pour laquelle son parti a pris assez de temps pour enfin se décider. Le député de la 18è circonscription électorale qui englobe les communes de Lokossa, Houéyogbé et Bopa pense avoir fait le choix le plus judicieux qui soit, et pour cela, demande à tous les Béninois épris de paix et de justice, de soutenir Adrien Houngbédji aux élections présidentielles « pour garantir à la Nation tout entière, un avenir meilleur ». Il invite les populations à se mobiliser pour « d’écrasantes victoires aux présidentielles et législatives prochaines ». Après l’honorable, le président de l’Union Fait la Nation, Amoussou Bruno, a pris la parole pour féliciter le PRSP pour avoir choisi son camp après mûres réflexions. Et pour cela, il avança, pour louer la prudence du parti hôte, que « c’est difficile de se rassembler, mais facile de se diviser ; c’est beaucoup plus difficile de construire, et très facile de détruire ». L’occasion a été saisie par Amoussou Bruno pour éclairer la lanterne des uns et des autres sur les visions de l’Union fait la Nation. A l’en croire, l’UN est née pour le bonheur, l’épanouissement de la couche juvénile. C’est un lieu où les jeunes gens pourront apprendre « comment organiser et diriger un groupe ; comment prendre la parole en public », etc. Tels sont les objectifs de la formation politique qu’il préside. Il s’est alors adressé aux jeunes militants en ces termes : « Soyez à l’aise parmi nous, sachez que la maison vous appartient et que vous pourrez y mener toutes sortes d’actions politiques. » La cérémonie a pris fin avec la remise des documents de base de l’Union fait la Nation à l’heureux du jour Cyriaque Domingo, très ovationné par ses militants devenus aussi ceux de l’Union fait la Nation.

 

Claude ALOFA

Publié dans Politique

Commenter cet article