Echauffourées sur le campus d’Abomey-Calavi : Un responsable de l’Unseb arrêté

Publié le par L'informateur

Une arrestation. C’est le bilan des échauffourées hier mardi sur le campus universitaire d’Abomey-Calavi entre étudiants et forces de l’ordre suffisamment armées.

Tout est parti d’un mouvement initié par l’Unseb. Un mouvement au cours duquel ce syndicat d’étudiants réclamait la démission du doyen de la faculté des sciences économiques et de gestion, Fulbert Géro Amoussouga. Par la même occasion, les étudiants exigeaient également le dédommagement de toutes les victimes de la bavure policière.

C’est certainement pour mieux se faire entendre qu’ils ont procédé au barricade de la voie inter-Etats n°2 à hauteur du campus universitaire. Mais le gouvernement a instruit les gendarmes pour que l’ordre soit rétabli sans commune mesure et dan,s les meilleurs délais. Ces derniers sont passés à la vitesse supérieure. En face, des étudiants également prêts à les affronter. Mais les forces de l’ordre ont eu finalement le dessus pour finir par libérer la voie. Avec à la clé, l’arrestation d’un responsable d’étudiants. Ce dernier n’est rien d’autre que le vice président de l’Unseb, Landry Makponsè.

Il faut rappeler qu’à l’occasion d’un de leurs mouvements pour protester contre la nouvelle option faite par le doyen Amoussaga de transférer la faculté en une école, l’Unseb a organisé un mouvement de protestation au cours duquel, le garde du corps du doyen a tiré sur plusieurs étudiants.

 

BWD

Publié dans Actualité

Commenter cet article