Tournée du ministre de l’enseignement supérieur dans le septentrion : François Abiola prend langue avec les acteurs de l’Université de Parakou

Publié le par L'informateur

Le  Ministre de l’Enseignement Supérieur  et de la Recherche Scientifique François Adébayo ABIOLA était les Lundi et Mardi dernier à Parakou.

Il était question  pour l’autorité en charge de  l’enseignement supérieur  et de la recherche scientifique de rencontrer les responsables du rectorat, les  enseignants et les étudiants de la jeune université   pour diagnostiquer les grands problèmes qui minent ce haut lieu du savoir.

La première journée à savoir lundi, après avoir pris connaissance  de l’état de fonctionnement du campus universitaire, le ministre a rencontré les étudiants et le personnel pour enregistrer leurs  préoccupations.

La seconde journée a été consacrée à une séance travail avec les doyens de Facultés et les enseignants. Une occasion pour le Ministre François ABIOLA de faire la promotion d’une bonne gouvernance universitaire. «Améliorer la gestion administrative financière, matérielle et logistique ; renforcer la capacité de ressources humaines ; sécuriser et viabiliser les infrastructures académiques à savoir les sites de l’université situés à BAKA et à TOUROU ; désenclaver le système numérique et d’internent sur l’université ; créer une nouvelle filière de formation pour la bonne gouvernance universitaire ; veiller sur la gestion de carrières des enseignants et non enseignants ; se rapprocher du ministre de la Santé pour une bonne orientation sur le centre hospitalier départemental et hôpitaux de Zone ; supprimer le paiement de frais par les étudiants ; transférer l’infirmerie de l’université sous la tutelle du Doyen de la Faculté de Médecine ». C’est  le résumé fait par le ministre à la fin de son dialogue avec les responsables du rectorat, les enseignants et les étudiants  mardi dernier. Ainsi au cours de ces rencontres d’échanges, d’informations et de concertations rappelons que les débats se sont déroulés dans une ambiance bon enfant où les langues se déliaient. Les solutions consensuelles étaient au fur et mesure apportées par le ministre. Disons que l’expérience professionnelle de l’autorité en charge de l’enseignement supérieur a plané sur les différentes séances de concertation. Il faut retenir que François Adébayo ABIOLA souhaite  faire de la jeune  université de Parakou une université de paix, moderne et de référence. Le dialogue et le consensus étaient en réalité  centrés sur la nécessité d’une instauration de la bonne gouvernance universitaire.  Ceci,  ne serait possible sans la volonté et la compréhension des étudiants, l’effort du personnel administratif et un sacrifice des enseignants.

Par ailleurs, le ministre a fait la promesse que la formation  des formateurs sera dans un bref délai une réalité afin que les assistants juniors puissent devenir des enseignants qualifiés.

Il faut préciser que le ministre a profité de son passage pour procéder à la remise d’un moyen roulant au recteur. Il s’agit d’un véhicule de marque Peugeot 407. 

Guillaume ADEGBOLA

Br/ Parakou

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article